Purification, Marquage, Fragmentation

Purification d'anticorps

Chaque anticorps réagit différemment aux techniques de purification auxquelles il est soumis. Une purification adaptée est le meilleur compromis entre le degré de pureté et le rendement.

  • Pré-purification des immunsérums : défribrination, délipidation, précipitation au sulfate d’ammonium, à l’acide caprylique ou précipitation éthylique (méthodes de Cohn).
  • Gel filtration : réservé aux IgM, préserve l’activité des anticorps.
  • Chromatographie d’échange d’ions : technique « douce », utilisable pour toutes les sous-classes d’IgG, particulièrement adaptée aux monoclonaux.
  • Chromatographies sur protéine A ou G : permettent d’obtenir de hauts degrés de pureté mais les conditions d’élution peuvent affecter l’activité de certaines IgG.
  • Chromatographie d’immunoaffinité : la plus spécifique des purifications, particulièrement adaptée aux anticorps polyclonaux, cette technique nécessite toutefois de disposer d’une quantité suffisante de fraction antigénique.

Marquage d'anticorps

Abliance propose un service de marquage d'anticorps rapide et performant.

Des professionnels expérimentés marquent vos anticorps avec le marqueur de votre choix à des prix compétitifs.

Les marquages proposés couvrent tous vos besoins :

  • Marquages enzymatiques (peroxydase, phosphatase alcaline, glucose oxydase, b-galactosidase)
  • Marquages fluorescents (fluorescéine, rhodamine, cyanine, phycoérythrine)
  • Biotinylations
  • Développement de protocoles de marquage avec tout marqueur du commerce

Fragmentation d'anticorps

L’activité des anticorps est portée par une région ne représentant que 2% de la molécule d’anticorps. Le reste de la molécule peut être à l’origine d’effets non désirés :

  • dans les techniques de détection, l’anticorps entier peut créer des interactions non spécifiques (bruit de fond)
  • utilisé à usage thérapeutique, l’anticorps présente une immunogénicité qui peut provoquer des chocs anaphylactiques

Il est possible de traiter les anticorps pour obtenir des fragments F(ab’)2 ou Fab. Les fragments F(ab’)2 ont une affinité apparente plus importante et conserve leur propriété précipitante, du fait de leur bivalence. Les fragments Fab sont monovalents. Ils sont particulièrement recommandés pour atteindre des cibles difficiles quand la diffusion des molécules est un facteur limitant.